L’Inventaire animé

Création 2021

Interprètes
Claire Heggen
, Elsa Marquet Lienhart, Philippe Rodriguez Jorda et Cristof Hanon

Prochaines représentations

// FMTM – Festival mondial des théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières / 22 et 23 septembre 2021
// Théâtre Victor Hugo de Bagneux / 27 novembre 2021
// Le TJP CDN Strasbourg-Grand Est – Les Giboulées / mars 2021 (date en attente de confirmation)

Création septembre 2021
Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes
Charleville-Mézières (08)

Dans les années 80, le désir des marionnettistes s’est orienté vers la
« manipulation à vue » des marionnettes. Plus de castelet !

Que faire alors du corps usuel du marionnettiste confronté à celui, fictif, de la marionnette ? Que doit-on regarder ? L’acteur marionnettiste ? La marionnette ? Ou la relation des deux ? Comment ça marche ? Comment organiser cette relation, entre discrétion et amplitude engagée ? Comment se mettre au service de qui, pour créer du sens, de la poésie, du drame ? Qu’est-ce que je fais faire à l’objet ?
Qu’est-ce que l’objet me fait faire ?

Lors de cette conférence mouvementée, nous ouvrirons notre boîte à outils, constituée d’un abécédaire ludique et d’une grammaire de la relation. Montrer, démonter, remontrer à partir de dé- monstrations techniques, extraits de spectacles, improvisations, jeux métaphoriques, pour donner à voir une pensée du geste, une pratique de l’altérité et une dramaturgie de l’entre-deux.

La recherche

L’Inventaire animé fait suite à une recherche où il s’est agi de répertorier et de mettre en jeu les principaux procédés d’animation d’un objet (qu’il soit marionnette, matériau, objet manufacturé, etc) en relation avec le corps en mouvement (entre expressivité et art corporel), en vue de leur transmission.

C’est une recherche artistique et pédagogique sur une grammaire de la relation corps vivant/ corps marionnettique, fruit d’une réflexion, entre autre, sur la notion de « service » qui consiste, selon les enjeux dramaturgiques, à choisir les moyens pour centrer le regard des spectateurs sur le corps de l’acteur, ou bien sur l’objet marionnettique, ou encore sur la relation entre les deux. D’où la nécessité d’en nommer les principes en jeu et d’en établir une terminologie.

Cette recherche est aussi un envisagement des modes d’énonciation de l’acteur marionnettiste vis à vis de son objet, favorisant l’émergence d’esthétiques renouvelées, et l’éclairage d’une dramaturgie, de l’entre-deux de la rencontre de l’objet et du sujet. Envisager, sélectionner, expérimenter, mettre en regard, énoncer, pour transmettre.

Les objets

Différents types d’objets seront utilisés, issus principalement des spectacles de la Compagnie Théâtre du mouvement – Claire Heggen : Marionnettes, masques, matériaux simples


A partir de 10 ans

Durée : 55 minutes


Crédit photos : Christophe Loiseau



Production Compagnie Claire Heggen – Théâtre du Mouvement

Co-production Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières

Cette Conférence mouvementée clôturera la recherche de Claire Heggen, dans le domaine des Arts de la marionnette/ Arts du mime et du geste.
A la croisée du corps et de l’objet, cette recherche aura été initiée par l’appel à projet pour la recherche du Ministère de la Culture AAAP recherche.

Accueilli et /ou soutenu par

Le TJP CDN Strasbourg-Grand Est
Le Studio Théâtre de Vitry
La Briqueterie – CDC du Val-de-Marne (Vitry-sur-Seine) La Chaire ICIMA – Institut International de la marionnette Le Théâtre Victor Hugo de Bagneux
L’Odyssée à Périgueux
La Nef – Manufacture d’utopies (Pantin),

Création éclairages / Régie : Nicolas Barraud

Photos et vidéo : Christophe Loiseau

Diffusion
Claire Heggen – Théâtre du Mouvement
admin@claireheggen-tdm.com